Le yoga au féminin

Le yoga au féminin

Par le
| |

De la puberté à la ménopause, notre vie de femme est rythmée et conditionnée par nos cycles. Savez-vous que le yoga peut nous accompagner au jour le jour dans ces différentes phases ?

Dans une société dominée par les valeurs masculines, nous (les femmes) nous accommodons tant bien que mal des variations d'humeur et de conditions physiques que ces cycles nous imposent.
Mais le Yoga nous invite à accueillir et célébrer notre féminité !
Par l'équilibre subtil entre Yin (dimension féminine) et Yang (dimension masculine) le Yoga nous permet d'alléger ces désagréments, en proposant une pratique ajustée aux différentes phases de notre cycles et de notre vie (grossesse, ménopause…).

Voici quelques conseils pour vous accompagner.

Adapter sa pratique au cycle menstruel

Pour beaucoup, le cycle menstruel est une succession de hauts et de bas, avec des baisses et des regains d'énergie, parfois des douleurs voire un peu de déprime. Il convient avant tout de s'écouter et d'accepter ces fluctuations en adaptant sa pratique - plutôt qu'en luttant contre son propre corps.

PENDANT LES REGLES

Durant cette période, la plus Yin du mois, on a tendance à être plus fatiguée. Une seule envie : rester sous la couette avec une bouillotte. Il est important de s'écouter et de ne pas s'obliger à une activité physique. Le corps et le mental sont plus fragiles pendant ces quelques jours, et si l'on nie cette faiblesse temporaire, les fatigues peuvent s'additionner d'un mois sur l'autre pour, à terme, créer des problèmes hormonaux ou perturber les cycles. C'est la période idéale pour se reconnecter à soi et profiter pleinement de la méditation ou de yoga restoratif.

Mieux vaut cependant :

  • exclure les inversions. Elles peuvent, selon l'Ayurveda, perturber Apana Vayu - la force descendante indispensable pendant les règles, et créer des douleurs pelviennes. Par ailleurs, c'est un sujet controversé, mais certaines études montrent que les inversions en période de règles favorisent l'endométriose, une migration des cellules épithéliales dans les tissus voisins, et notamment dans les trompes. (notez par contre qu'en dehors des règles le yoga peut aider à mieux gérer cette condition !)
  • éviter de solliciter la zone abdominale, déjà soumise à des crampes et autres désagréments. Evitez donc les postures telles que Navasana, ainsi que les kriyas tel Nauli, puissant exercice de brassage abdominal.
  • En cas de dysménorrhée (règles douloureuses), pratiquer des postures d'ouverture de hanches et d'étirement du bas du dos telles que le pigeon allongé (Eka pada kapotasana), ou la posture Supta baddakonasana notamment.
  • Penser à bien détendre l'abdomen dans toutes les postures de yoga.
Cinq séances de yoga idéales pendant les règles

Cinq séances de yoga idéales pendant les règles

DURANT LE SYNDROME PRÉ-MENSTRUEL

Les quelques jours avant les règles sont souvent perturbés, avec des manifestations psychologiques (déprime, irritabilité, insomnies) ou physiques (douleurs au niveau des seins, du bas du dos, nausées, ballonnements, sensation de jambes lourdes).

Pendant le syndrôme prémenstruel, on privilégie une pratique douce et apaisante autour des régions pelviennes et lombaires, pour se libérer de la fatigue et de l'anxiété.
Des postures telles que Supta Baddha Konasana, Viparita Karani ou Apanasana aident à soulager les troubles liés au "SPM" tout comme ces séances :

Yoga et grossesse

LE YOGA PEUT IL BOOSTER LA FERTILITÉ ?

Lorsque l'on souhaite concevoir un enfant, réduire le stress permet de mettre toutes les chances de son côté.
Pour un meilleur fonctionnement hormonal et physiologique global, la pratique régulière du Yoga, du pranayama et de la méditation sont des aides précieuses pour toutes les femmes désireuses d'être enceintes.
En outre, certaines postures améliorent la circulation sanguine au niveau des organes reproducteurs. Tout cela en accompagnement d'un mode de vie sain : exit tabac, alcool, sédentarité…

LES 3 PREMIERS MOIS DE GROSSESSE

Durant les trois premiers mois de la grossesse, la pratique des asanas est déconseillée afin d'éviter tout risque de fausse couche.
Restoratif doux ou méditation peuvent néanmoins être tout à fait adaptés à cette période un peu sensible où l'on expérimente de nouvelles sensations et où l'on se sent parfois un peu stressée.

Un mode de vie calme et serein, de bonnes et longues nuits de sommeil et une alimentation saine créent des conditions favorables pour aborder ces premiers mois en toute sérénité et jouir d'une belle santé physique et émotionnelle. Tout ceci pour le plus grand bénéfice de l'enfant qui reçoit dès lors de bonnes énergies positives.

 

LE RESTE DE LA GROSSESSE

On a longtemps pensé que les femmes enceintes devaient s'abstenir de toute activité physique durant leur grossesse. C'est une idée reçue, aujourd'hui remise en cause car il est prouvé que bouger est un excellent moyen de booster son énergie durant cette période cruciale.

Le Yoga prénatal, à travers une pratique adaptée, permet de rester dans le mouvement.

C'est sans risque pour la mère et l'enfant et permet même de soulager différents maux : douleurs dans le bas du dos, problèmes de circulation ou de transit, fatigue, troubles de l'humeur…

Le yoga prénatal permet également, en accueillant avec sérénité les changements corporels et physiologiques, d'offrir plus d'espace physique et symbolique à son bébé.

Enfin, le Yoga prénatal est un "outil précieux" pour se préparer au "marathon" qu'est l'accouchement lui-même !

Nous vous proposons différents programmes de yoga prénatal en ligne :

APRES LA GROSSESSE

Il est tout à fait possible (voire recommandé) de reprendre en douceur une activité physique dès le dixième jour après l'accouchement que l'on ait subi ou non une césarienne ou une épisiotomie.

Les cours de Yoga post-natal sont orientés vers la relaxation, le travail postural et la prise de conscience des muscles pelviens et abdominaux.
Certains cours sont conçus pour être pratiqués juste après l'accouchement, avant la ré-éducation. Ils sont même un accompagnement parfait de la rééducation abdominale et périnéale.
D'autres cours de postnatal nécessitent d'avoir déjà effectué sa rééducation. Nous le précision systématiquement.

Les bénéfices sont multiples :

  • Reprendre contact avec son corps qui a subi de nombreuses transformations et a été mis à l'épreuves durant les mois précédents.
  • Se débarrasser des tensions inutiles et pallier un éventuel baby blues.
  • S'offrir un moment de détente indispensable pour soi et pour son bébé.
  • Retrouver son énergie en douceur et améliorer la qualité de son sommeil - précieux au moment où l'on ne peut faire de nuits complètes !

Yoga et ménopause

La ménopause est une période où l'on peut se sentir désorientée. Le Yoga, en tant que pratique et mode de vie, permet de donner du sens et de se retrouver.
Les postures de yoga, en sollicitant et renforçant les os, aident à lutter contre l'ostéoporose qui survient généralement autour de la cinquantaine. Elles permettent également de diminuer la prise de poids fréquente à cette période du fait d'un ralentissement du métabolisme.
La méditation joue un rôle clé pour prévenir la fatigue et les sautes d'humeur.
Les exercices de pranayama sont également bénéfiques, en particulier Nadi Shodhana (la respiration alternée) pour équilibrer au niveau hormonal et Shitali (la respiration rafraîchissante) pour diminuer les bouffées de chaleur.
Le mode de vie Yogi permet de conserver sa forme et de trouver en douceur équilibre et harmonie.

 

Vous avez des questions ? N'hésitez pas à les poster en commentaires, nous serons heureux de vous répondre !

 

commentaires (3)

Héloïse le 23/01/2017

Merci beaucoup pour toutes ces suggestions de séances et les explications qui vont avec les différentes étapes de la vie de femme! Je trouve cela passionnant et c'est vrai que l'on ne pense pas toujours à s'écouter lorsque viennent les cycles. On veut (et on nous impose un peu aussi) en faire plus que ce que notre corps peut supporter! Alors merci de rappeler à quel point il est important que l'on s'écoute et que l'on soit bienveillante envers son corps

RépondreAnnuler
Delphine de CasaYoga.tv le 06/03/2017

Merci Heloïse. Il est important oui de reconnaitre et d'accepter nos cycles en toute bienveillance !

RépondreAnnuler
Laurence le 31/05/2018

RépondreAnnuler
Déjà membre ? Connexion
Invité
27/01/2020
 
  • Cœur
  • Happy
  • Soleil
  • Namasté

Votre studio de yoga en ligne

Accès illimité à plus de 450 cours à partir de 18€/mois, sans engagement

2 premières semaines gratuites

CasaYoga.tv
Plus de yoga
dans votre vie
Recherche Blog CasaYoga.tv

Recherche

 
Newsletter CasaYoga.tv

Newsletter

Pour rester en contact, inscrivez-vous à notre newsletter !