Le yoga et les émotions

Le yoga et les émotions

Vous est-il déjà arrivé de vous retrouver submergé par une vague de colère contre un proche, contre vous-même, voire contre le monde entier ? Sûrement et c'est bien normal. Les émotions font partie de la vie et concernent tout le monde. Certains d'entre nous sentiront fréquemment la peur, d'autres seront plus souvent tristes. Nous sommes inégaux face aux émotions. Mais là où nous nous retrouvons tous, c'est dans notre difficulté à les « gérer ». Comment traverser une émotion sans trop de dégâts ? Le yoga peut-il nous aider dans ce difficile exercice ? C'est ce que nous vous proposons de découvrir tout au long de cet article.

Qu'est-ce qu'une émotion ?

On les vit au quotidien. Et pourtant, sait-on ce que sont concrètement les émotions ? Le Larousse nous dit qu'elles sont un trouble ou une agitation passagère, causés par un sentiment de peur, de joie, de tristesse, ou encore de colère. Cet état affectif, qui est plutôt subi que décidé, nous surprend souvent. Il peut apparaître et disparaître, sans même que l'on puisse prendre le temps de le comprendre. On pleure, puis on rit. C'est la vie, dit-on.

Une manifestation physique instantanée
Les émotions se manifestent à travers notre corps. Si elles sont souvent si soudaines, c'est que ce que l'on ressent va s'exprimer directement de manière physique : on crie, on pleure, on a chaud, on rougit,… Comme une réaction animale instinctive en quelque sorte. Par exemple, la peur serait une réponse face à la menace, la colère une réaction face à l'agression. Pensez au lion qui rugit face à l'intrus, ou à l'oiseau qui se sauve quand nous approchons. Mais nos émotions nous emmènent plus loin que ces réactions ‘de survie'. On rougit quand on se sent gêné, on pleure quand on perd une personne aimée. Et les signaux peuvent varier aussi d'une personne à une autre. La peur peut paralyser certains tandis qu'elle fera foncer les autres vers l'action. Elle pourra nouer le ventre et couper l'appétit. Elle peut même faire pleurer. Pour comprendre ce qu'est une émotion, apprendre à connaître les réactions corporelles qu'elles génèrent chez nous serait un bon début.

Un état affectif qui évolue
Ce qui peut nous dérouter, c'est que les émotions s'installent bien souvent en nous dans la durée. La vie en société ou une vie stressante peuvent transformer la manière dont s'expriment nos émotions. Il est par exemple plutôt mal vu de pleurer ou d'exploser de joie en public, devant son patron, ou parfois même en famille. Il faut ‘se contenir'. Alors face à cette pression extérieure, notre corps se met à retenir ces manifestations qui se transforment la plupart du temps en gêne ou en douleur physique. Il peut aussi en résulter une hyperémotivité. La tristesse s'installera ainsi en dépression, ou pourra aussi se transformer en une autre émotion, comme une colère ‘chronique'.

{loadposition positionEasyblogPub}

Comment vivre nos émotions ?

Sentir ce qu'il se passe ici et maintenant
Si les émotions doivent nous apprendre quelque chose, c'est bien de les reconnaître physiquement, dans notre chair. De ne pas tenter d'être mentalement plus fort qu'elles pour passer au-dessus de ce que l'on ressent. Les émotions nous rappellent que nous sommes fragiles et nous invitent ainsi à l'humilité. C'est pour cela que les moments pour soi, calmes, sont très importants. Ils nous permettent de faire le point sur ce qu'il se passe dans notre corps et aussi dans notre tête. Quelles pensées nous traversent ? C'est l'occasion par exemple d'écrire dans un petit carnet ce que l'on ressent, de se confier à un proche, ou d'aller dans la nature pour courir ou crier et se libérer d'un sentiment trop fort. C'est au cœur de ces petits temps pour soi que peut s'installer le yoga. Pour découvrir que nous avons en nous les clés pour accepter et apaiser les émotions, pour une vie plus sereine.

Alerte émotion : comment faire ?
Si une émotion déferle sur vous, la première étape sera de ne pas la retenir. Essayez de trouver un moment pour vous échapper et faire face, seul, à ce que vous ressentez. Faites le point sur vos sensations physiques, sur vos pensées, sur votre état d'esprit et même sur votre forme générale. Choisissez un endroit calme, dans la nature si vous le pouvez, pour éviter d'être distrait par votre environnement. Après cet état des lieux, vivez votre émotion, acceptez-la. Si vous ressentez le besoin de bouger, de parler, d'écrire, de pleurer, faites-le, puis, quand c'est possible, revenez à un temps de calme. Connectez-vous au sentiment opposé à votre émotion, par exemple la confiance pour la peur, ou la joie pour la tristesse. Observez comment vous vivez ce sentiment dans votre corps et respirez calmement en imaginant que ce nouveau sentiment vous envahit pleinement, jusqu'à vous sentir complètement apaisé.

Revenir à son corps est ainsi essentiel pour pouvoir vivre l'émotion puis la laisser s'en aller. Accepter que l'émotion est là et qu'elle génère des choses en nous sera essentiel pour pouvoir ensuite s'ouvrir à un autre regard sur notre vie et à un sentiment plus apaisant.

Quel est le rôle du yoga ?

Comment le yoga peut nous aider pour bien vivre une émotion ponctuellement, mais aussi pour trouver plus de sérénité sur le long terme ?

Libérer physiquement les émotions
Si les émotions se coincent dans nos tissus, le yoga permet de dénouer les tensions, grâce à un travail physique régulier de renforcement et d'étirements. C'est une première base pour s'alléger et être plus conscient de ce qu'il se passe en nous. Où se situent nos tensions chroniques ou passagères ? Peut-on établir un lien entre ces tensions et ce qu'il se passe dans notre vie en ce moment ? Toutes les formes du yoga peuvent nous aider à libérer nos émotions. L'idée est avant tout d'accepter qui nous sommes, notre corps, nos limites, nos souffrances et de retrouver le plaisir et la liberté de bouger.

Un état d'esprit
Pour revenir à la définition du Larousse, l'émotion est l'expression d'un sentiment ; et l'un des sens du mot sentiment est : manière de penser, opinion. Si le yoga peut nous aider, c'est aussi en nous proposant de regarder différemment notre vie, en nous invitant à modifier notre manière de penser, qui est souvent automatique. Ainsi, l'intention avec laquelle nous pratiquons est plus importante encore que les postures que nous réalisons. Si l'on est facilement en colère, une pratique avec des temps de pause, des postures simples ou réalisées sans intensité, sera par exemple très bénéfique. Lorsque l'on est triste, on se sent souvent lourd et sans énergie. Opter pour une pratique restorative aidera à s'alléger de cette lourdeur et à se régénérer. Une manière d'accepter notre état et de vivre notre tristesse, de la reconnaître avant qu'elle s'en aille. Le yoga nous invite ainsi à nous positionner dans notre vie, de façon à anticiper nos états émotionnels, et à les accompagner pour trouver plus rapidement un bien-être physique et mental.

Une connaissance de soi
Le yoga va bien au-delà des postures pratiquées sur le tapis. La connaissance de soi (« svadhyaya » en sanskrit) fait partie de la recherche du yogi. L'idée est de trouver la stabilité physique et mentale, malgré les hauts et les bas de la vie. Il s'agit d'apprendre à se positionner en tant que témoin, c'est-à-dire d'être conscient de ce qu'il se passe en nous, mais en prenant de la distance. Ainsi nous ne nous laissons pas emporter par les vagues des émotions.
Nos états émotionnels sont généralement transitoires, pour peu qu'on les laisse s'exprimer. Le yoga part du principe que tout ce qui est impermanent est illusoire et nous invite à rechercher la part de nous-même qui est constante et toujours calme. Cette observation de soi permet de retrouver plus de liberté et surtout de nous concentrer sur notre vraie nature. C'est grâce à une pratique régulière du yoga que nous parvenons petit à petit à affiner notre attention et à toucher cette part de calme absolu à l'intérieur.

C'est ainsi que nous parvenons progressivement à prendre de la distance, à garder la « tête froide » et gérer les conflits intérieurs. La frontière entre la pratique du yoga et la vie quotidienne s'efface petit à petit et nous vivons alors avec plus de sérénité, dans un « état de yoga ».

Le saviez-vous ?

Dans la tradition indienne, il existe 9 émotions majeures ou « rasa » (The yoga of the nine emotions, Peter Marchand / Source blog yogamrita.com). Ce terme, qui signifie « essence » ou « saveur », traduit aussi un état intérieur. Il s'agit ainsi de l'Amour (« shringara »), la Joie (« hasya »), l'Emerveillement (« adbhuta »), le Calme (« shanta »), la Colère (« raudra »), le Courage (« virya »), la Tristesse (« karuna »), la Peur (« bhayanaka ») et le Dégoût (« vibhatsa »).
Ces 9 émotions sont exprimées dans toutes les disciplines artistiques traditionnelles, comme la danse, la musique, le cinéma et la littérature.

Suggestions de pratiques

Voici quelques pratiques pour vous accompagner dans l'observation de vos émotions et pour vous aider à trouver plus de calme intérieur.

commentaires (2)

Aurelia le 11/11/2017

Chaque période de stress dans la vie peut finalement devenir une occasion de revenir a la conscience, cet article me l'a bien rappelé, merci !

RépondreAnnuler
Delphine de CasaYoga.tv le 23/04/2018

Tout à fait Aurelia ! Bonne pratique à vous

Déjà membre ? Connexion
Invité
09/12/2019
 
  • Cœur
  • Happy
  • Soleil
  • Namasté

Votre studio de yoga en ligne

Accès illimité à plus de 350 cours à partir de 18€/mois, sans engagement

2 premières semaines gratuites

CasaYoga.tv
Plus de yoga
dans votre vie
Recherche Blog CasaYoga.tv

Recherche

 
Newsletter CasaYoga.tv

Newsletter

Pour rester en contact, inscrivez-vous à notre newsletter !