Les yogis et la Lune

Les yogis et la Lune

Vous l'avez sûrement remarqué, les yogis parlent tout le temps de la Lune. Sommeil, humeur et énergie seraient influencés par ses cycles. Et au-delà des salutations au Soleil que vous connaissez-bien, savez-vous qu'il existe aussi une salutation à la Lune ?

Cette passion pour la Lune vous semble ‘mystique' ? Vous ne savez pas quoi en penser ? C'est normal. Il est vrai que dans la vie courante, on ne parle pas très souvent de la Lune qui reste très connectée à l'astrologie, dont elle porte aussi tous les clichés. La nuit est dédiée au sommeil et l'on parle bien plus du Soleil dont on attend avec intérêt les rayons bienfaiteurs.
En cette semaine de pleine Lune, il nous a semblé important de nous arrêter un instant sur le satellite de notre Terre. Et de vous expliquer pourquoi il a tant d'importance dans l'Univers et dans la tradition du yoga.

Que sait-on de la Lune ?

Avant d'aborder la relation entre les yogis et la Lune, prenons d'abord le temps de revenir sur ce que l'on connaît de l'impact de cet astre sur notre monde.

Les cycles de la nature
Notre planète Terre est gouvernée par des grands cycles : les saisons, le jour et la nuit, les cycles de la Lune...
Dans notre vie quotidienne, les quatre saisons influencent nos garde-robes, nos vacances, ou encore ce que nous mettons dans notre assiette.
L'alternance du jour et de la nuit, quant à elle, organise nos activités autour du rythme veille- sommeil. Notre organisme et de nombreux êtres vivants sont guidés par le « rythme circadien », un rythme biologique calé sur une période de 24h environ. C'est lui qui régule notre « horloge biologique ».
Les cycles de la Lune, on en est témoin tous les soirs, en fermant les volets ou en rentrant du travail, si on pense à lever les yeux vers le ciel. Mais quel est l'impact direct de cette Lune sur nos vies et notre quotidien ?

L'influence de la Lune
La Lune a ses propres cycles, dont les principaux sont la nouvelle Lune, la Lune croissante, la pleine Lune et la Lune décroissante. Chaque soir, elle est différente. On n'y pense pas beaucoup, mais les cycles de la Lune ont une influence sur nous, tout comme le temps qu'il fait, ou encore l'alternance du jour et de la nuit. Nous avons tous déjà entendu dire que les périodes de pleine Lune favoriseraient les accidents de la circulation et accentueraient notre irritabilité, sans jamais savoir ci cela est vrai ou non.
L'influence de la Lune sur les marées. La Lune et le Soleil ont une influence prouvée et reconnue sur les marées. Le Soleil par sa masse, la Lune par sa proximité avec la Terre. C'est ainsi l'influence de la Lune qui va prédominer. Elle exerce une force d'attraction qui fait monter les grandes masses d'eau et déforme la croûte terrestre. La force centrifuge due à la rotation de la Terre équilibre ce phénomène des deux côtés. Ainsi, notre planète ressemblerait, lors des phases où l'influence de la Lune est la plus forte, à un ballon de rugby ! Mais il faut savoir que l'influence la plus forte intervient justement lorsque l'attraction du Soleil et de la Lune s'additionnent : quand la Lune, la Terre et le Soleil sont alignés. Ce qui correspond aux phases de pleine et nouvelle Lune.
Si cette influence sur les océans n'est plus à démontrer, on sait aussi que de nombreux jardiniers travaillent avec la Lune, qui aurait un impact sur la montée de sève. Mais qu'en est-il des êtres humains ?
L'influence de la Lune sur le sommeil. Des études sérieuses et publiées dans des revues scientifiques telles que ‘Sleep magazine' ou ‘Current biology', ont démontré l'influence de la pleine Lune sur notre sommeil (pour plus de détails sur ces études, rendez-vous ici). Un endormissement retardé de 5 minutes, un sommeil profond réduit, des phases de réveil plus fréquentes et même une baisse de la sécrétion de mélatonine, l'hormone qui intervient dans le processus de l'endormissement... Ces études posent la question de l'influence biologique de la Lune sur l'être humain, mais aussi une question plus culturelle. En effet, nous ne savons pas exactement ce qui agit en nous pour générer de telles modifications et c'est là qu'il faut aussi considérer l'impact de notre mode de vie depuis des générations. Jusqu'à l'apparition de l'électricité dans nos maisons et dans nos rues, la pleine Lune était un vrai éclairage naturel en pleine nuit. Depuis la nuit des temps, les hommes ont pris l'habitude de profiter de cette lumière pour chasser, veiller, ou encore un peu plus tard pour prolonger leurs sorties nocturnes... C'est une réalité, le cycle de la Lune influence nos vies, même si nous en sommes aujourd'hui quelque peu déconnectés.

On le sait, on le sent, nos vies humaines sont liées à l'influence des astres et en particulier de la Lune. Et même si étudier ces phénomènes n'est pas la priorité de la sphère scientifique, peu de personnes doutent de cet impact sur notre planète et sur nos vies. Mais pourquoi les yogis s'y intéressent-t-ils avec une attention toute particulière ?

Phénomène des marées

La Lune et le yoga

Le yoga pour se (re)connecter à la nature
Nous l'avons vu, les cycles de la nature rythment nos vies, mais nous en sommes plutôt déconnectés aujourd'hui. Nous veillons voire travaillons bien après le coucher du Soleil, nous mangeons des tomates en hiver, nos édifices de dix étages masquent le ciel et nous sommes davantage connectés à nos téléphones qu'aux rythmes de la Lune. Sans oublier, pour tous ceux qui vivent en ville ou à proximité de lieux éclairés en permanence, que la lumière empêche de voir le ciel nocturne dans toute son intensité. Nous perdons ainsi le contact avec cette grandeur du ciel, qui est une vraie connexion avec l'Univers, les mystères du ‘plus grand que nous' et le côté sacré de la Vie qu'il représente.
Alors si les yogis parlent tant de la Lune, ce doit être avant tout parce que le yoga les aide à se reconnecter aux cycles naturels et au l'aspect sacré de la Vie. Vous l'avez peut-être déjà expérimenté lors de l'une de vos séances ; vous arrivez la tête baissée vers le trottoir, l'esprit accaparé par vos soucis du moment ou l'organisation de votre weekend. Et puis, à la fin du cours vous vous sentez plus léger, vos yeux se lèvent vers le ciel pour voir le temps qu'il fait. Vous êtes tout simplement plus réceptif à votre environnement, car moins encombré par votre mental agité. Vous vous sentez bien et heureux de vivre ce moment, de vous sentir pleinement vivant.
C'est ainsi, en retrouvant un état de calme et d'observation, que le yoga nous rend plus sensibles à l'influence de notre environnement sur notre vie et sur notre énergie. Il nous reconnecte à nous, à la Vie et à l'Univers tout entier.

La Lune et la tradition du yoga
Avant de s'observer eux-mêmes, les hommes ont d'abord observé le monde. Et c'est ainsi que le yoga nous a transmis une vision et une compréhension de l'être humain qui se base avant tout sur l'observation de l'Univers et de la nature.
Traditionnellement, le yoga compare notre esprit à la Lune. Notre esprit est en effet changeant, comme les phases de la Lune. Ne dit-on pas que quelqu'un de lunatique est une personne qui change d'humeur de manière cyclique ?

Le Soleil, lui, est le symbole de notre énergie vitale. Toute vie sur Terre porte en elle l'énergie du Soleil, telles les plantes, qui vivent grâce à la photosynthèse.

Le terme ‘Hatha yoga' signifie quant à lui l'union entre notre esprit et notre énergie vitale. ‘Ha' faisant référence au Soleil, ‘tha' à la Lune. Cette union est avant tout une recherche d'équilibre. Si notre mental est comparé à la Lune, l'enjeu est de rechercher une certaine stabilité, pour faire en sorte que notre esprit ne s'agite pas sous l'influence des conditions et des cycles extérieurs. Une base essentielle pour permettre le développement de ‘prana', notre énergie vitale, associée au Soleil. On pourrait aujourd'hui comparer cette énergie à l'électricité. Un système électrique instable est dangereux ; l'électricité est tellement puissante qu'elle peut aussi bien éclairer une ampoule que nous électrocuter. Ainsi, le yoga accorde une importance particulière à tout ce qui peut influencer et perturber notre stabilité intérieure et agiter notre esprit.

Le Hatha yoga recherche donc d'abord le calme et la stabilité (énergie lunaire) avant de développer plus d'énergie vitale (énergie solaire). Cette première phase d'intériorisation pour installer la tranquillité en nous est donc essentielle avant d'aller plus loin. La douceur et le silence d'un soir de pleine Lune, qui amène de la lumière au cœur de la nuit, est pour chacun d'entre nous une inspiration naturelle et une belle image qui peut nous guider vers plus de calme intérieur.

La Lune et le Soleil sont donc des modèles d'équilibre pour l'être humain : trouver l'équilibre entre l'obscurité et la lumière est au cœur même de la recherche du yoga. Et c'est ainsi que la Lune prend toute son importance aux côtés du Soleil, à la fois en tant que symbole et élément majeur de notre Univers.

Adapter sa pratique les ‘jours de Lune'
Plus vous pratiquez, plus vous êtes conscients de ces influences et donc plus à même de les anticiper et de les atténuer. C'est ce que propose le yoga, en observant les jours de Lune (pleine et nouvelle Lune), comme des jours spécifiques, durant lesquels on se doit d'être plus attentifs encore à notre état mental, physique et énergétique.

Si la pleine Lune nous rend plus sensibles, plus à fleur de peau au niveau émotionnel, la nouvelle Lune est davantage une période de grande fatigue. L'avez-vous déjà remarqué ?

Ainsi, des pratiques douces, avec moins de mouvement et favorisant l'intériorisation sont préférées à ces périodes du cycle de la lune : pranayama et méditation. Les postures de restorative yoga sont aussi les bienvenues pour alléger votre corps qui a besoin d'évacuer les tensions et de se régénérer en ces périodes spécifiques. Les jours de pleine Lune font particulièrement remonter beaucoup de choses à la surface, c'est pour cette raison que l'on peut se sentir émotionnellement instable. C'est donc le bon moment pour s'écouter davantage et libérer ce qui remonte en nous : pour en prendre conscience et s'apaiser, la méditation sera un précieux outil !

Enfin, le cycle féminin a une durée équivalente au cycle de la Lune. Il peut arriver que ces deux cycles soient en accord, la période des règles survenant au moment de la nouvelle Lune, voire de la pleine Lune. Vous pouvez noter comment ces deux cycles cohabitent dans votre vie et en profiter pour accorder encore plus d'importance à cette connexion avec les cycles naturels.

Adapter sa pratique lors des jours de Lune, c'est apprendre à accepter que la vie est faite de hauts et de bas, de cycles, de changements. Savoir s'adapter à ces hauts et ces bas est ainsi essentiel pour assurer notre calme et notre stabilité et mieux canaliser notre énergie vitale.

Suggestions de pratiques

Voici quelques suggestions de pratiques idéales pour les jours de pleine ou nouvelle Lune.

commentaire (1)

Laurence le 27/05/2017

RépondreAnnuler
Déjà membre ? Connexion
Invité
22/11/2019
 
  • Cœur
  • Happy
  • Soleil
  • Namasté

Votre studio de yoga en ligne

Accès illimité à plus de 350 cours à partir de 18€/mois, sans engagement

2 premières semaines gratuites

CasaYoga.tv
Plus de yoga
dans votre vie
Recherche Blog CasaYoga.tv

Recherche

 
Newsletter CasaYoga.tv

Newsletter

Pour rester en contact, inscrivez-vous à notre newsletter !