Pratiquer en toute sécurité

Pratiquer en toute sécurité

Par le
| |

Le yoga ne doit jamais faire mal ! Un petit guide pour pratiquer le yoga en toute sécurité. Particulièrement important si vous pratiquez seul chez vous.

Se respecter

Avec le yoga on apprend à écouter et respecter son corps.

Oubliez les performances ou la compétition. Ne vous battez pas contre vous même :-)

On trouve bien sûr des sensations d'étirements et parfois de compression, mais ça doit rester agréable et supportable.
Si vous ressentez de la douleur dans une posture, mieux vaut en sortir immédiatement. Vous aurez probablement des courbatures après vos premiers cours. Par contre si vous ressentez des douleurs articulaires, au genou ou bas du dos par exemple, mieux vaut prendre conseil auprès d'un professeur de yoga.

Demander conseil

Si vous ressentez des douleurs pendant la pratique ou après, c'est peut être que vous réalisez mal les postures. Dans ce cas, le mieux est de demander conseil à une professeur de yoga compétent.
N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin, en particulier si vous avez des problèmes de santé.

Écouter et respirer

Pour pouvoir vous respecter, il faut d'abord écouter ! Ecoutez les signaux de votre corps, les blocages, les petites douleurs, et adaptez votre pratique à ce que vous ressentez. N'hésitez pas à aller moins loin dans la posture, ou même à en sortir.

Portez votre attention sur la respiration.
Lorsqu'on pratique le yoga, la respiration est normalement profonde et régulière.
Si vous êtes essoufflé, c'est un signe que vous forcez trop, ou que le cours que vous avez choisi n'est pas adapté à votre niveau.

Être responsable

Vous pratiquez sous votre propre responsabilité.

Mieux vaut être patient et doux envers vous-même.

Contre-indications courantes

Voici quelques contre-indications courantes.

!! Cette liste n'est pas exhaustive !! Demandez conseil à votre médecin.

  • Le yoga n'est pas recommandé pendant les 3 premiers mois de la grossesse. Puis la pratique doit être douce et adaptée.
  • En cas de problème articulaire, évitez de solliciter la zone affaiblie, sauf sur les conseils de votre médecin ou kinésithérapeute.
  • En cas d'hypertension non traitée, évitez toutes les postures inversées, c'est à dire où la tête est plus basse que le coeur. Et demandez conseil à votre médecin.
  • En cas de hernie lombaire et/ou sciatique, ne forcez pas dans le postures vers l'avant. Lorsque vous vous penchez vers l'avant, le bas du dos doit aller dans le même sens. S'il part vers l'arrière, il faut adapter la posture en pliant les jambes ou en surélèvent le bassin.
  • En cas de problèmes de cervicales, éviter de crisper la nuque dans les postures en montant le menton. Evitez les postures qui mettent du poids sur la nuque et la tête, comme la chandelle ou la posture sur la tête.
  • En cas de problème cardiaque, choisissez des pratiques douces et demandez conseil à votre médecin.
 

COMMENTAIRES

Écrivez le premier commentaire !
Déjà membre ? Connexion
Invité
18/08/2019
 
  • Cœur
  • Happy
  • Soleil
  • Namasté

Votre studio de yoga en ligne

Accès illimité à plus de 350 cours à partir de 18€/mois, sans engagement

2 premières semaines gratuites

CasaYoga.tv
Plus de yoga
dans votre vie
Recherche Blog CasaYoga.tv

Recherche

 
Newsletter CasaYoga.tv

Newsletter

Pour rester en contact, inscrivez-vous à notre newsletter !