Se réchauffer en hiver

Abonnez-vous pour accéder à tous nos cours de yoga en ligne, de façon illimitée.
Les 2 premières semaines sont gratuites, puis 18€/mois, sans aucun engagement.

Se réchauffer en hiver

Voici une courte séquence de yoga vinyasa pour se réchauffer et se reconnecter à notre énergie ! Cette série dynamisante à base de flexions arrière douces et de respirations toniques vous aidera à créer de la chaleur et à vous remettre en mouvement de manière progressive.

Cette séquence nettoie et purifie les systèmes respiratoire et digestif, tout en renforçant le centre du corps. A pratiquer idéalement le matin avant le petit déjeuner et à éviter si vous êtes enceinte ou indisposée.

commentaires (4)

  • Casa Yoga Tv
    Aurelia le 05/03/2017
    Oui, bien réchauffée, merci Diane.
    Deux questions : en guerrier II, pourquoi tourner la cuisse arrière vers l'intérieur ? Et plus généralement, quand on serre le ventre, pourquoi le faire sur l'expiration ?
    Encore merci !
    Répondre
  • Casa Yoga Tv
    Diane le 28/03/2017
    Bonjour Aurélia ! Si en guerrier II tu relâches trop ta cuisse arrière vers l'extérieur, tu risques de perdre ton appui au sol et de crisper le bas du dos. Maintenir une légère rotation interne te permettra de ramener l'énergie de ta jambe vers le haut et de fixer le bassin, essentiel pour étirer la colonne dans la posture. En ce qui concerne l'expiration et le ventre : quand tu expires, le diaphragme remonte et les poumons se vident; c'est le moment idéal pour serrer le ventre et ramener le nombril vers l'intérieur pour activer ta force abdominale ! Belle pratique :)
    Répondre
  • Casa Yoga Tv
    Séverine le 21/02/2018
    merci Diane pour cette séance bien réchauffante en effet! une question en ce qui concerne kapalabati : lorsque je la pratique il m'arrive souvent d'avoir un point de côté. Est ce le diaphragme qui ne se détend pas ?
    Répondre
  • Casa Yoga Tv
    Diane le 06/03/2018
    Bonjour Séverine, merci pour ton commentaire ! Alors si tu as un point de côté dans kapalabhati, c'est qu'il y a une tension quelque part. Dans cette respiration il est important que l'abdomen soit détendu, afin de ne pas bloquer le relâchement du diaphragme et de ne pas accentuer les tensions lors de l'expiration (qui est puissante). Commence d'abord par un temps de détente pour relâcher le ventre avec des respirations calmes. Puis tu peux pratiquer kapalabhati progressivement, sans dépasser 10 cycles et avec une ou deux respirations normales entre deux. Si tout va bien, tu peux ajouter un cycle à la fois, progressivement et avec patience :-)
    Répondre